Bienvenue sur Prahoo

Bonjour et bienvenue à tous!

Ce petit blog relate nos expériences vécues a Prague, la capitale tchèque et accueille tous nos et vos conseils pour y passer soit un court séjour touristique, soit une expatriation plus longue.

N'hésitez pas à commenter ou même compléter les infos qui y paraissent.  Nous espèrons qu'elles en aideront quelques uns en leur évitant certains pièges ou en leur faisant gagner du temps.

A tous, bon séjour à Prague ou à très bientôt!!

Thomas, Expat pragois


Jeudi 14 août 2014 4 14 /08 /Août /2014 19:43

La République tchèque a vécu sous le communisme pendant plus de 40 ans (1948 à 1989) et en a largement souffert, y a sacrifié une partie de sa puissance industrielle et pris un retard considérable économiquement.

 

Si aujourd'hui, la majeure partie du centre ville ne montre que peu de séquelles, il aura tout même fallu près de 20 ans pour que Prague retrouve ses vives couleurs d'antan.

 

Les tchèques et les séquelles du communisme

Pour les jeunes expatriés, le communisme tchèque est un concept un peu vague qui se sent encore chez les vieilles générations ou dans les campagnes reculées de Bohème et Moravie.  S'intéresser à cette époque permet toutefois de comprendre tout un pan de la culture moderne locale: l'envie de voyager  des tchèques, leurs ambitions hatives et un entrepreneuriat parfois un peu sauvage ou au contraire leur manque de dynamisme avec leurs systèmatiques échappées du week-ends dans leurs discrètes "chatas" (chalets). 

place-wenceslas-1969-copie-1.jpg Un petit exemple d'une séquelle ressentie encore aujourd'hui (dans les restaurants et les taxis, voir mon article sur une journée pourrie à Prague) est leur expression: "qui ne vole pas au travail, vole sa famille" et qui se traduisait à l'époque par la nécessité d'améliorer autant que se pouvait l'ordinaire par des voies un peu détournées.

 

Personnellement, j'ai vécu cette époque lors de voyages annuels et je me souviens encore vivement des rues désertes et des échafaudages qui supportaient des façades décrépies et noircies par le chauffage au charbon,  la possibilité de se garer n'importe où sur la place Wenceslas sans être arrêté par une horde de policiers aux beaux gilets jaunes fluos ou encore le manque de fruits "exotiques" dans les magazins.

 

Voici donc un petit aperçu de Prague sous le communisme.

 

La maison municipale dans les années 60 et 70

 

place-republique-prague-communisme.jpg

prague-maison-municipale-communisme.jpg

Source: idnes

 

Un peu plus loin, le centre commercial "chic" Bila Labut (le 'cygne blanc') à la même époque

bila-labut-communisme-centre-commercial-Prague.jpg

Source: velkakecja.pise.cz

 

 

Les tanks dans Prague en 1968 durant le Printemps de Prague

tanks-russes-prague-1968.jpg


printemps-prague-tank.jpg

source Ihned

 

 

Des rues sales qui servaient à faire la queue devant les magazins 

tramway-communisme-prague.jpg

queue-achat-magazins-prague-communiste.jpg

Source: Blog de Petr Cech

 

Prague sous le neige et le communisme...

  prague-sous-la-neige-et-le-communisme.jpg

Source: ifotovideo

 

Et dans les brumes de charbon

wenceslas-brume-communiste.jpg

Source: Npu.cz

 

La chute du communisme, la révolution de velours à Prague en 1988-89

 

Voici une petite vidéo sur la fin du régime communiste lors de la révolution de velours (qui comme vous le verrez n'était pas si douce que cela).

 

 

Je finis ce petit post en vous recommandant la lecture de l'excellent 'l'Insoutenable légèreté de l'être" de Kundera qui vous donnera un petit aperçu de l'état d'esprit des tchèques alors: rebelles et résignés.

 

 

Dites moi si cet article vous a plu et je fouillerai pour trouver plus de clichés de l'époque.

 

 

Réagissez et laissez un commentaire
Voir les 0 commentaires

Vendredi 8 août 2014 5 08 /08 /Août /2014 11:11

La Chambre de commerce franco-tchèque est hyperactive et en mouvement.  C'est d'ailleurs le principal objectif de sa nouvelle thématique qui recoupe rencontres des entreprises francophiles, sports et évènements de rapprochement entre les acteurs français en République tchèque: c'est la "CCFT en mouvement".

Tournoi de pétanque à Prague

tournoi-ccft-petanque-troja-2014-copie-3.JPG Un beau exemple, c'est le tournoi de pétanque annuel qui aura lieu à Prague le jeudi 28 août à 16h30 dans les parcs du splendide chateau de Troja (au nord de Prague, tout proche du zoo, accessible par le bus 112 depuis la gare de bus de Nadrazi Holesovice).  C'est un évènement chaleureux à ne pas manquer.

 

Comptez 2400CKZ pour une équipe de 3 ce qui peut paraître cher mais les vaut largement avec nourriture, boissons et bonne humeur incluses.

 

 

Actu CCFT: le site d'actualités

site-actualites-tchequie.JPG La Chambre vient aussi de lancer un nouveau portail moins corporatif, plus grand public destinés aux actualités des membres mais aussi des informations culturelles, sociales, économiques en République tchèque. C'est une très bonne source francophone sur ce qui se passe ici et si vous êtes déjà lecteur du magazine Contact, vous y retrouverez la touche agréable de l'équipe de rédaction de la CCFT.

 

C'est définitivement un media dynamique que veut offrir la Chambre à l'ensemble de la communauté francophone (ou plutôt francophile puisque tous les articles sont disponibles en tchèque aussi).  

Bien évidemment, le site corporatif est toujours disponible pour les professionnels.

 

Par

Réagissez et laissez un commentaire
Voir les 0 commentaires

Vendredi 27 juin 2014 5 27 /06 /Juin /2014 13:12

Les élections des conseillers consulaires sont terminées et les résultats ont été proclamés par Fleur Pellerin, notre ministre des français de l'étranger début juin. Ils sont disponibles pour le monde entier.

 

On y découvre de belles anecdotes comme la participation de 587 électeurs à Monaco pour voter pour une seule liste ou l'absence de candidat en Ukraine (les bâtiments diplomatiques étaient fermés au moment de la clôture de l'inscription des listes).

 

Les résultats pour la République tchèque sont encourageants, il y a eu une participation de plus de 31% ce qui classe les Français de république tchèque parmi les plus civiques de cette élection. Vous connaissez maintenant les noms de vos nouveaux conseillers consulaires tels que publiés sur le site de l'ambassade le 27 mai :

 

  • Guillaume Eloy

  • Helena Briard

  • Dorothée Leidier

 

Les français de République tchèque ont donc élu des représentants à étiquette (UMP et ADFE), mais les listes indépendantes n'ont pas démérité en rassemblant, à elles deux, prêt de 35 % des suffrages exprimés. Bravo à l'ensemble des candidats et félicitations aux élus.

resultats-republique-tcheque-copie-1.jpg

 

 

Les 90 conseillers AFE

 

Les élections ne sont pas terminées, selon la loi déjà citée, les 442 nouveaux conseillers consulaires (443 prévus par la loi moins le conseiller pour l'Ukraine) ont maintenant élu les 90 conseillers AFE. Les conseillers AFE continueront de représenter les Français de l'étranger auprès du Ministère des affaires étrangères. Leur pouvoir et tout aussi limité que les conseillers consulaires mais il reste important puisqu'à un échelon supérieur.

 

Pour ce scrutin, les conseillers de République tchèque se trouvent regroupés avec ceux de Pologne, Russie, Bielorussie, Arménie, Georgie, Bulgarie, Bosnie-Herzegovine, Macédoine, Albanie, Kosovo, Monténégro, Croatie, Hongrie, Roumanie, Moldavie et Serbie (le conseiller pour l 'Ukraine manque toujours). Ensemble, ils ont voté pour élire 3 délégués AFE en leur sein.

 

Cette élection est dite à suffrage indirect parce que nous n'élisons pas directement nos représentants. Il seront pourtant nos interlocuteurs si nous avons des griefs à faire remonter au ministère des affaires étrangères (MAE). Connaissant les étiquettes d'une grande partie des 19 électeurs, les comptes sont presque faits et il faut pour les candidats, regrouper le plus de courants possible derrière une seule liste. C'est pourquoi il n'y a eu que trois listes en présence, une à gauche, une à droite et une au centre.

       candidats-AFE.jpg

Pour les chauvins, vous remarquerez que deux candidats sont issus des élus de République tchèque : M. Guillaume Eloy sur la liste de droite et Mme Helena Briard sur la liste de gauche.

 

Pour ce scrutin, le vote est obligatoire. Les 19 électeurs ont dû se rendre à Varsovie le week-end du samedi 21 pour déposer leur bulletin dans l'urne à moins qu'ils n'aient déjà voté en remettant leur bulletin sous double enveloppe à leur ambassadeur ou à leur chef de poste consulaire.

 

Le dépouillement des 19 votes a été rapide et les résultats ont été proclamés dès le lundi sur le site de l'ambassade de France en Pologne. Nos nouveaux conseillers AFE sont :

 

  • M. Guillaume ELOY
  • Mme Jeanne DUBARD
  • Mme Pascale SEUX

 

Notons que Pascale Seux, seule déléguée AFE de gauche, est la suppléante de notre député Pierre-Yves Le Borgn’. Si ce dernier ne peut plus assurer ces fonctions, Pascale Seux aura le droit de cumuler les fonctions de conseillère consulaire, déléguée AFE et députée. Mais nous n'en sommes pas là. Ces nouveaux délégués AFE sont à votre disposition pour recueillir vos griefs au sujet de la manière dont le ministère des affaires étrangères et européennes s'occupent des français à l'étranger. Pour les joindre, l'ambassade de France en Pologne a pris soin de publier leur coordonnées avec les résultats.

 

Pour connaître l'ensemble des délégués AFE élu le 22 juin, le sénat a publié les résultats complets sur PDF. Le renouvellement de cette assemblée est plutôt radical. Il y aura beaucoup de nouvelles têtes à la session de la rentrée en Septembre prochain. Félicitations à tous nos élus et bonne chance pour cette mandature.

 

 

Au tour des sénateurs

 

Les élections qui nous concernent ne sont pas terminées. Le 28 septembre prochain ce sont 6 sénateurs qui nous représentent qui laissent leur siège : Robert del Picchia, André Ferrand, Christophe-André Frassa, Claudine Lepage, Christian Cointat et Richard Yung.

 

Pour ceux qui suivent un peu, la campagne a commencé depuis longtemps avec le soutien de certains sénateurs sortants à des candidats aux élections consulaires.

 

Cette fois encore, nous n'aurons pas à nous rendre aux urnes pour élire les nouveaux sénateurs, juste laisser nos conseillers consulaires voter en notre nom. Cela permettra à Prahoo de renouer avec les billets non politiques et plus adaptés à la météo estivale.

 

 

Par Alix

Réagissez et laissez un commentaire
Voir les 0 commentaires

Rechercher dans Prahoo

Dessin d'Allan

Prahoo sur Facebook

Rejoins Prahoo sur Facebook pour partager tes infos de derniere minute

Syndication

  • Flux RSS des articles

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés